Et si aujourd’hui la choline n’avait plus de secrets pour vous

La choline est un nutriment bénéfique pour l’ensemble de l’organisme. En agissant temps au niveau des membranes des cellules que des nerfs, ce nutriment permet à notre organisme de fonctionner correctement.

-TOUT COMPRENDRE SUR LA CHOLINE

Qu'est-ce que la choline ?

La choline est un nutriment essentiel nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Le foie est capable de produire de la choline. Cependant, cela ne suffit pas à couvrir les besoins quotidiens et un apport alimentaire est nécessaire. La choline est un nutriment hydrosoluble, c’est-à-dire soluble dans l’eau. C’est pourquoi la choline est souvent regroupée avec les vitamines B en raison de leurs similitudes, même si la choline n’est pas une vitamine.

Pourquoi la choline est-elle importante ?

La choline a un large spectre d’action. Les scientifiques identifient trois principaux domaines d’action.

LA CHOLINE, UN ACTEUR CLEF DE LA MÉTHYLATION

La méthylation est un processus essentiel et vital pour le bon fonctionnement du corps. D’un point de vue scientifique, il s’agit d’un échange de groupement méthyl (un carbone lié à 3 hydrogènes) entre diverses molécules. La choline possède naturellement ce groupement méthyl. Afin de pouvoir le transmettre, elle doit d’abord se transformer en une autre molécule qui est directement impliquée dans le cycle de la méthylation. Ce processus de méthylation est notamment essentiel au niveau de l’expression des gènes et du contrôle de certaines maladies chroniques ou anomalies. du développement.

LA CHOLINE, ÉLÉMENT ESSENTIEL À LA SYNTHÈSE DE NEUROTRANSMETTEUR

Un deuxième rôle important de la choline est son implication dans la synthèse de l’acétylcholine, un important neurotransmetteur, c’est-à-dire une substance permettant l’excitation des nerfs. En effet, la choline est l’un des deux métabolites nécessaires à la synthèse de l’acétylcholine. Cette dernière est impliquée dans le processus d’apprentissage et agit principalement sur la mémoire, la vigilance, la récompense, mais aussi au niveau du contrôle musculaire.

LA CHOLINE, UNE MOLÉCULE IMPORTANTE POUR LES MEMBRANES CELLULAIRES

Enfin, la choline est également nécessaire à la synthèse de certains phospholipides qui sont des composants majeurs des membranes cellulaires. Ces phospholipides assurent la bonne structure et les propriétés des membranes de toutes les cellules du corps telles que la perméabilité et la fluidité, ainsi que les transducteurs de signaux entre les cellules.

Quelle place joue l’alimentation dans les apports en choline ?

DES APPORTS ENDOGÈNES INSUFFISANTS

Il existe une production endogène de choline, ce qui signifie que le corps est capable de la produire. Cependant, le corps n’en produit que de très petites quantités et un apport grâce à l’alimentation est donc nécessaire pour éviter les carences. Heureusement, la choline est présente en abondance dans l’alimentation.

RECOMMANDATIONS JOURNALIÈRES DES INSTANCES DE SANTÉ

L’EFSA 5autorité européenne de la sécurité des aliments) recommande un apport adéquat de 400 mg/jour pour les hommes et les femmes de plus de 18 ans. Pour les femmes enceintes, l’apport adéquat est de 480 mg/jour et de 520 mg/jour pour les femmes allaitantes.

LES MEILLEURES SOURCES ALIMENTAIRES DE CHOLINE

Les produits animaux contiennent plus de choline par unité de poids que les produits végétaux.
Aliment Teneur totale en choline
Œuf, jaune d’œuf, cru, frais 680 mg de choline / 100g d’aliment
Bœuf, foie, cuit, braisé 430 mg de choline / 100 g d’aliment
Veau, foie, cru 410 mg de choline / 100 g d’aliments
Poulet, foie, cuit, poêlé 330 mg de choline / 100g de nourriture
Dinde, foie, cru 220 mg de choline / 100 g de nourriture
Poisson, saumon rouge, fumé 220 mg de choline / 100 g d’aliments
Porc, salé, bacon, cuit, poêlé 130 mg de choline / 100 g d’aliments
Graines de soja, graines matures, crues 120 mg de choline pour 100 g d’aliments

Conseil :

A noter qu’un apport trop élevé en choline, c’est-à-dire supérieur à 3,5 grammes, peut également présenter un risque. Cet apport trop important sera détecté par une odeur corporelle de poisson et des sueurs.

Quels sont les risques en cas d’alimentation inadaptée ?

L’un des risques lors d’un apport insuffisant en choline est la maladie du foie gras. En effet, lorsque les apports en choline sont insuffisants, cela entraîne des anomalies du métabolisme des graisses se produisant dans le foie. Il y aura une accumulation de lipides et le développement d’une maladie du foie gras.

De plus, un faible taux de choline chez la femme enceinte est lié à une anomalie du tube neural chez le nourrisson. La choline a en effet la capacité de traverser la barrière placentaire, et ainsi, de permettre le bon développement du cerveau. Une carence en choline alimentaire entraîne un déclin cognitif, ainsi que des dommages aux muscles et à l’ADN chez l’homme.

Qui a particulièrement besoin d'un bon apport en choline ?

Comme la choline joue un rôle dans le métabolisme des lipides, les personnes en surpoids doivent particulièrement faire attention à leur apport en choline alimentaire. La choline jouera efficacement un rôle dans l’inhibition du stockage des lipides et évitera l’accumulation de graisse dans le foie.

Comme vu précédemment, les femmes enceintes doivent avoir un bon apport alimentaire en choline. En effet, cette dernière va avoir un impact sur le bon développement du cerveau du fœtus. Les sportifs doivent également être conscients de l’importance de la choline quant à son rôle dans la contraction musculaire.

Résumé

La choline est vous l’aurez compris, un nutriment vital au bon fonctionnement de l’organisme. Ces trois actions principales sont la synthèse de l’acétylcholine, un neurotransmetteur essentiel, mais aussi la synthèse de phospholipides composant des membranes cellulaires. La choline joue enfin un rôle clef dans le processus de méthylation.
impbanner1

Messages clés à retenir

  • La choline est un nutriment essentiel au bon fonctionnement de l’organisme
  • La choline est produite de manière insuffisante par l’organisme
  • Les jaunes d’œufs, le foie de bœuf ou encore le foie de poulet sont de bonnes sources alimentaires
  • Les femmes enceintes, les sportifs, et les personnes en surpoids ont des besoins importants en choline

Références :

Fatty liver diseases, Are choline and inositol helpful for fatty liver disease?, 2020
Patterson et al., USDA Database for the choline content of common foods, US Department of Agriculture, 2008
Zeisel Steven H., Choline, other methyl-donors and epigenetics, Nutrients, 2017
Zeisel et al., Choline, Advances in nutrition, 2018

Panier
Retour haut de page