Les ingrédients brevetés, garants d’un produit final de qualité

Pour concevoir un complément alimentaire qualitatif, la sélection des matières premières représente une étape essentielle. Voici les clefs pour comprendre ce qui se cache derrière le terme d’ingrédients brevetés.

Que sont les ingrédients brevetés ?

Dans le monde de la cosmétique et des compléments alimentaires, un ingrédient breveté désigne des ingrédients produits par entreprises spécialisées qui s’engagent à respecter des standards rigoureux. Ainsi, ceci garantit tant la qualité que l’efficacité de l’ingrédient. L’optimisation des procédés de mises en œuvre permet d’atteindre des résultats probants.

La reconnaissance de ces ingrédients provient des études scientifiques et cliniques réalisées. En effet, de nombreuses analyses in vitro et in vivo prouvent l’efficacité de ces matières premières. De même, l’ensemble des résultats de ces tests, ainsi que des études cliniques, reste accessible au grand public.

A quoi sert un brevet ? Quelles garanties apporte-t-il ?

Tous les ingrédients ne se valent pas. Chacun possède des propriétés qui lui confèrent une efficacité plus ou moins importante. Ainsi, un ingrédient sain et naturel ne garantit pas nécessairement une action performante et profitable pour l’organisme. Les brevets résultent de longues recherches pour obtenir des ingrédients fonctionnels. Ils jouent sur les propriétés de ces derniers en les rendant plus absorbables par l’organisme ou encore en les purifiant.

L’importance de la qualité et de l’origine des matières premières

Un des points nécessitant une attention particulière concerne la qualité et l’origine des matières premières. L’environnement dans lequel pousse ou se forme la matière première peut par exemple être polluée. Des procédés spécifiques d’extraction et/ou de purification vont ainsi permettre de garantir une qualité optimale de cette matière première.

Exemple des huiles riches en oméga-3

Les milieux marins représentent un des environnements les plus pollués à l’heure actuelle. Métaux lourds et microparticules de plastique s’accumulent dans les plantes aquatiques ainsi que dans les poissons et autres organismes vivants dans ces milieux. Ces mêmes poissons constituent des sources remarquables d’oméga-3. Ainsi, certaines entreprises ont mis au point des systèmes de filtration efficients supprimant l’ensemble des polluants pour obtenir des huiles riches en oméga-3 de qualités supérieures. Les huiles ainsi obtenues proviennent des résultats de recherche avec des procédés innovants et brevetés.

L’importance des dosages des matières premières

Un autre point essentiel concerne les dosages. Pour avoir un vrai effet physiologique et non uniquement placebo, les ingrédients actifs doivent être apportés en quantité suffisante. Le brevet d’une matière première s’accompagne d’une documentation scientifique et clinique solide notamment concernant la posologie.

Exemple des extraits de plantes

Ainsi, les plantes regorgent de composés actifs aux propriétés étonnantes. Ce sont ces composés et non la plante en tant que tel qui agissent sur l’organisme. Il est donc essentiel que ces composés se retrouvent en quantité suffisante dans le produit fini. Pour cette raison, de nombreuses matières premières issues de plante donne lieu à des brevets pour garantir un extrait standardisé, c’est-à-dire dans lequel les composés actifs apparaissent en quantité définie et connue. Ainsi, il n’y a pas de variation quantitative d’une production à l’autre ce qui assure la sûreté et l’efficacité du produit.

L’importance de la biodisponibilité et de la galénique des matières premières

Un des derniers points à prendre en compte concerne la biodisponibilité directement dépendante de la galénique du produit. La biodisponibilité se définit comme la quantité effective d’un composé qui rejoint le sang et agit ainsi sur l’organisme. De même, la galénique désigne l’aspect du produit (gélule, comprimé, sirop,…).

Exemple des minéraux et des vitamines

Les vitamines et minéraux existent sous de multiples formes avec chacune une efficacité plus ou moins marquée. La vitamine B9 existe sous forme synthétique (acide folique) ou sous des formes biologiquement actives (acide folinique ou méthylfolate). Ces dernières ne doivent pas être transformées une fois dans l’organisme qui peut donc les utiliser directement. De même, le fer existe sous diverses formes (hémique et non hémique) et possède une assimilation naturelle assez faible. La technologie liposomale apporte une solution efficiente aux problématiques d’assimilation du fer. Le fer va ainsi être enfermé dans une structure sphérique de très petite taille. Cela lui permet de traverser facilement l’environnement acide de l’estomac sans être détruit par les enzymes digestives ou encore les sels biliaires. Il rejoint ainsi le sang pour être distribué dans tout l’organisme.

Comment reconnaître un ingrédient breveté ?

Les ingrédients issus de recherche scientifique ou fondés sur des preuves se distinguent généralement dans une liste d’ingrédients grâce au logo suivant « ® ». Ce logo garantit un dépôt de la marque, le suivi d’une procédure d’enregistrement et la possession d’un certificat d’enregistrement.

Il convient aussi d’admettre que l’utilisation d’ingrédients ayant fait l’objet d’études et de recherches se traduit par un coût supérieur. Dans le cas de la vitamine B9 citée précédemment, le prix d’une forme méthylée est d’environ 6 fois supérieur à une forme synthétique. Le produit final coûte ainsi en règle générale plus cher, mais cela se traduit par une qualité et une efficacité plus importante !

Résumé

Il existe de multiples matières premières disponibles pour la conception de compléments alimentaires. Cependant, la qualité et l’efficacité varient en fonction des propriétés intrinsèques de chaque ingrédient. Les ingrédients brevetés apportent des garanties tant sur la qualité que l’efficacité des produits. Ces ingrédients font l’objet de nombreuses années de recherches soutenues par des tests cliniques et scientifiques qui attestent de leur efficience.
impbanner1

Messages clés à retenir

  • Toutes les matières premières ne se valent pas
  • Pour avoir un produit final qualitatif, chaque constituant de la formule doit l’être également
  • Les brevets résultent de longues recherches pour rendre les ingrédients fonctionnels
  • Les ingrédients issus de recherche scientifique ou fondés sur des preuves se distinguent généralement grâce au logo suivant « ® »
  • Un ingrédient breveté coûte généralement plus cher qu’un ingrédient lambda

Références :

Tricarico V., What’s the process for manufacturing dietary supplements, 2022
Panier
Retour haut de page