Le boswellia, un arbre emblématique de la médecine indienne plante ayurvédique reconnue

-Le boswellia, plante ayurvédique reconnue

Origine géographique du Boswellia

Le boswellia est un petit arbre typique des régions désertiques. Il existe différentes variétés dont le Boswellia serrata originaire d’Inde. Cet arbre appartient à la pharmacopée indienne et chinoise depuis des millénaires.

La renommée de cet arbre ne provient pas de ses fleurs ou de ses fruits, mais bien de sa résine. Chaque arbre produit environ 10 kg de résine par an. Cette dernière contient des composés puissants réputés pour leurs bienfaits sur la santé. De plus, cette résine possède des caractéristiques aromatiques exploitées pour produire de l’encens.

Due aux propriétés de sa résine, de nombreux scientifiques travaillent et étudient cet ingrédient populaire dans les médecines traditionnelles, mais assez absent en Occident et en Europe.

Composition de la résine de Boswellia

Au niveau de la santé, la résine de boswellia s’utilise majoritairement pour ses effets anti-inflammatoires. Ainsi, l’efficacité de cette résine se démontre au niveau articulaire, intestinal et respiratoire.

Les composés responsables de ses bienfaits se nomment les acides boswelliques présents à hauteur de 30 % dans la résine pure. Ces acides boswelliques agissent de manière synergique pour exercer une action anti-inflammatoire et une activité analgésique, c’est-à-dire qui atténue ou supprime la sensibilité à la douleur.

Le boswellia, un ingrédient naturel aux multiples bienfaits

La problématique des opioïdes

De nos jours, 1.5 milliard de personnes suivent un traitement contre la douleur chronique dans le monde. Ces douleurs proviennent de causes multiples comme l’obésité, des facteurs génétiques ou encore due à la sédentarité.

Pour diminuer ou supprimer ces douleurs, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou bien des opioïdes. Ces derniers doivent être utilisés sur de courtes périodes pour ne pas engendrer d’effets secondaires au niveau intestinal et cardiovasculaire. De plus, les opioïdes confer une addiction qui représente un réel danger de santé publique. Ainsi, en 2018, 46 802 personnes sont décédées du fait de ces opioïdes.

La résine de boswellia, par sa composition, permet, elle aussi, d’apporter un remède anti-inflammatoire pour combattre contre les inflammations chroniques, mais ce, sans effets secondaires et ni addiction.

Une action anti-inflammatoire du boswellia

Les extraits de résine de boswellia permettent de réduire l’inflammation de différentes façons. Les acides boswelliques présents dans la résine interagissent à différents niveaux de la cascade inflammatoire. Ils empêchent par exemple la synthèse de molécules responsables des réponses inflammatoires chroniques dans certaines maladies digestives comme le syndrome de l’intestin irritable.

Efficacité pour le traitement de la douleur chronique associé à l’ostéoarthrite

L’ostéoarthrite se définit comme étant une maladie dégénérative articulaire. Le cartilage présent au niveau des articulations se détériore jusqu’à disparaître et entraîner un frottement des os au niveau de l’articulation.

De nombreux scientifiques étudient les effets de la résine de boswellia sur diverses pathologies. Ainsi, les études cliniques démontrent une diminution de la douleur au genou et de la fréquence de gonflement de l’articulation du genou dans le cas d’un traitement de l’ostéoarthrite du genou à base de boswellia. D’autres études montrent et confirment l’efficacité du boswellia pour diminuer significativement la douleur et la raideur.

La biodisponibilité du boswellia

La préoccupation majeure du boswellia réside dans sa biodisponibilité. Cette dernière se définit comme la quantité effective d’un composé à rejoindre le sang. Concernant la résine de boswellia, la biodisponibilité est très variable.

Ainsi, les régimes très riches en graisses permettent d’augmenter la biodisponibilité du boswellia d’un facteur de 4 à 5 chez l’homme. Les effets de la résine dépendent également de la dose administrée.

Résumé

Le boswellia pousse dans les zones arides notamment en Inde et en Asie. Ce petit arbre produit une résine exploitée pour ses propriétés anti-inflammatoire. Très connue dans les pharmacopées indiennes et chinoises, la résine de boswellia gagne de plus en plus de renommée en Europe. De nombreuses études prouvent en effet ses effets pour réduire les inflammations chroniques notamment au niveau des douleurs dues à l’ostéoarthrite ou dans le cas de maladies digestives.
impbanner1

Messages clés à retenir

  • Le boswellia produit une résine riche en composés avec des propriétés anti-inflammatoires
  • BLa résine de boswellia agit au niveau articulaire, intestinal et respiratoire
  • Les acides boswelliques empêchent la synthèse de molécules responsables des réponses inflammatoires chroniques
  • La résine de boswellia réduit significativement la douleur et la raideur au niveau des articulations notamment pour les genoux
  • Un régime très riche en graisses améliore l’efficacité de la résine de boswellia

Références :

Abdel-Tawab et al., Boswellia serrata, An overall assessment of in Vitro, Preclinical, Pharmacokinetic and Clinical Data, 2011

Galea et al., Chronic Pain and the Health of Populations, School of Public Health, 2017

Kulkarni et al., Treatment of osteoarthritis with a herbomineral formulation: a double-blind, placebo-controlled, cross-over study, Journal of Ethnopharmacology, 1991

Majeed et al., A pilot, randomized, double-blind, placebo-controlled trial to assess the safety and efficacy of a novel Boswellia serrate extract in the management of osteoarthritis of the knee, 2019

Sterk et al., Effect of food intake on the bioavailability of Boswellic acids from a herbal preparation in healthy volunteers, Planta Medica, 2004

Wilson et al., Drug and Opioid-Involved Overdose Deaths-United States, 2017-2018, Centers for Disease control and Prevention, 2020

Panier
Retour haut de page