Importance de la vitamine B9 pour la grossesse

Qu’est-ce que la vitamine B9 ?

La vitamine B9 est aussi connue sous le nom d’acide folique. Cette vitamine appartient au groupe des vitamines hydrosolubles, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans l’eau. De manière générale, cette vitamine aide à réduire la fatigue et contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Elle joue également un rôle dans le processus de division cellulaire et dans la synthèse des acides aminés, briques de constructions des protéines.

Quel est le rôle de la vitamine B9 lors de la grossesse ?

Intérêt de la vitamine B9 pour la future maman

Lors de la grossesse, la vitamine B9 devient primordiale. C’est en effet la star des femmes voulant un enfant ou étant enceinte. Cette vitamine est en effet essentielle à la formation du placenta et à la croissance de l’utérus pendant la grossesse.

Importance de la vitamine B9 pour le fœtus

Elle est aussi d’une grande importance pour le fœtus lui-même. Le système nerveux du fœtus se met en place entre les 3ème et  8ème semaines de grossesse, soit lors du premier trimestre. La vitamine B9 va être nécessaire pour la fermeture du tube neural, à partir duquel tout le système nerveux du bébé va pouvoir se développer.

Risques d’anomalies de fermeture du tube neural

Si les apports en vitamine B9 ne sont pas suffisants, il peut y avoir des anomalies de fermeture du tube neural. En France, l’incidence de cette anomalie est 1,3 naissances sur 1000. Les apports en acide folique ne doivent donc pas être négligés. Il est même recommander d’anticiper et de veiller à avoir de bons apports idéalement 2 à 3 mois avant le début de la grossesse. Ainsi, dès que vous projetez d’avoir un enfant, il est important de vous assurer de bons apports en vitamine B9.

Quelles sources alimentaires ?

Au niveau alimentaire, plusieurs aliments sont particulièrement riches en acide folique. Ainsi, le foie de poulet contient pas moins de 578 µg pour 100g de produit. La vitamine B9 est aussi présentes dans de nombreux légumes à feuilles vertes, d’où son appellation de « folate ». La laitue romaine (136µg/100g), les épinards (125µg/100g) ou les asperges (101µg/100g) sont de bonnes sources. Enfin, les graines de tournesol (254µg/100g) ou les graines de lin (93,7µg/100g) pourront facilement s’intégrer dans votre alimentation.

Quelle forme de vitamine B9 favoriser dans les compléments alimentaires ?

Une mutation génétique à l’origine d’une assimilation faible

Pour que les bénéfices de la vitamine B9 soit perçus sur l’organisme, il est nécessaire que les folates soit convertit par le corps en une forme assimilable. Cette conversion est réalisée par une protéine spécifique, appelée enzyme MHTFR (méthyl tétra hydro folate reductase). Pour des raisons génétiques, des mutations peuvent toucher cette enzyme avec pour conséquence une réduction jusqu’à 75% de sa synthèse. Ainsi, en raison de sa présence limité dans l’organisme chez les personnes porteuses de cette mutation, l’acide folique n’est pas suffisamment transformé en une forme utilisable par le corps.

Différentes formes de vitamine B9 avec des efficacités variables

Sachant l’importance de la vitamine B9 notamment lors de la grossesse et l’existence de mutation pouvant limiter les apports en vitamine B9, des laboratoires ont développées des formes de vitamine B9 directement assimilables. Ces formes brevetés sont directement bioactives et utilisables par l’organisme même si la personne est porteuse de mutation sur la MHTFR. Au niveau des emballages, cette vitamine B9  brevetée se reconnait par son nom : méthyl-tétrahydrofolate ou méthylfolate. Le seul inconvénient de ces formes spécifiques est le prix qui est environ 500 fois plus élevé que les composés synthétiques d’acide folique.

Résumé

La vitamine B9 offre de nombreux bénéfices santé comme une réduction de la fatigue, une contribution au bon fonctionnement du système immunitaire,… il s’agit également de la vitamine phare des femmes souhaitant un enfant ou étant enceinte. Cette vitamine permet en effet le développement de l’utérus et du placenta lors de la grossesse, mais garanti aussi une bonne fermeture du tube neural du fœtus, précurseur de l’ensemble de son système nerveux. Ainsi, dans la majorité des pays européens, une supplémentation en vitamine B9 est recommandée avant la grossesse. Les feuilles de légumes verts sont de très bonnes sources de vitamine B9. Lors du choix de votre complément alimentaire de grossesse, vérifier que la vitamine B9 est bien sous forme méthylfolate. Cela vous garantit une bonne assimilation par votre organisme, et ce même si vous êtes porteur d’une mutation sur l’enzyme de conversion MHTFR.
Panier
Retour haut de page