À la découverte du thé vert, boisson aux multiples bienfaits

Saviez-vous que le thé représente la boisson la plus consommée au monde après l’eau ? Apprenez-en plus sur cette boisson connue depuis des millénaires…

Le thé, deuxième boisson la plus prisée au monde

Quelles sont les origines du thé vert ?

Un petit d’histoire …

Au niveau historique, les premières apparitions du thé remontent environ au deuxième siècle avant notre ère. Il existe différents types de thés comme le thé vert qui nous intéresse ici, mais aussi des thés noirs, des thés oolong et bien d’autres. Tous les thés proviennent de l’arbuste Camillia sinensis. Les différences entre thé vert, thé noir et thé oolong proviennent en effet des différents processus de maturation. Le thé vert représente 18 % de la consommation mondiale.

Le théier, plante emblématique

Le théier mesure naturellement près de 10 mètres de haut. Cependant, les cultivateurs le taillent à hauteur d’1 mètre pour faciliter la récolte dans les plantations. Cet arbuste pousse essentiellement sur des sols acides et meubles. Concernant le climat, le théier affectionne les environnements ensoleillés ainsi que les nuit fraiches et pluvieuses nécessaires à la maturation des arômes de ses feuilles.

Une récolte exigeante

La récolte des feuilles de théier s’effectue jusqu’à 4 fois par an selon les régions. Encore aujourd’hui, la récolte reste manuelle et les feuilles se collecte une à une. Les feuilles les plus jeunes offrent une richesse accrue en composés bénéfiques comme les tanins. De plus, il s’agit des feuilles dégageant le plus de saveur. De même, une récolte matinale garantit un thé de meilleure qualité due à la richesse en polyphénols.

Comment obtenir un thé propre à la consommation ?

Une fois ramassées, les feuilles de thé doivent être transformées par diverses étapes pour obtenir la boisson tant appréciée. La première se nomme « le flétrissage ». L’objectif consiste à diminuer la teneur en eau contenue dans les feuilles, soit avec l’aide d’une soufflerie, soit directement en plein air. Une fois cette étape réalisée, vient le temps du roulage qui marque le début du processus d’oxydation. Cette dernière marque la troisième étape et s’effectue dans un environnement particulièrement humide. Dans le cas des thés verts, cette étape est de courte durée. Vient enfin la dernière étape de dessication. L’objectif vise à stopper le processus d’oxydation pour conserver un maximum de substances aromatique tout en veillant à ce que les feuilles ne moisissent pas.

Le saviez-vous ? Il faut pas moins de 5 kg de feuilles de théier fraiches pour obtenir 1 kg de thé à infuser !

Combien existe-t-il de variétés de thé ?

Concernant le nombre de variété de thé, il en existe un nombre incalculable provenant principalement de Chine, du Japon et de l’Inde. Parmi les variétés les plus connues, concernant le Japon, nous pouvons citer des noms comme le thé matcha ou le thé bancha. Du côté de la Chine, le thé gunpower ou le thé long jing restent très connus. Enfin, sur le sol indien, le darjeeling vert ne cesse de faire des émules.

Une boisson aux multiples bienfaits

Le thé tient sa renommée de sa teneur importante en composés reconnus pour leurs bienfaits sur l’organisme.

Le thé, une boisson antioxydante

Le thé se définit comme une boisson antioxydante naturelle. En effet, les feuilles de thé contiennent de nombreux polyphénols. Ces derniers permettent de protéger les cellules contre le stress oxydatif, et ainsi, contre le vieillissement cellulaire. À noter que la richesse en substances antioxydantes augmente avec des temps d’oxydation faibles, cas des thés verts. Le polyphénol le plus actif et ayant le plus d’effets bénéfiques sur le corps se nomme l’épigallocatéchine, présent à hauteur de 70 % dans les thés verts. À noter qu’une tasse contient en moyenne 400 mg de polyphénols soit 2 fois plus que dans un verre de jus d’orange. Enfin, sachez que la teneur en polyphénols varie grandement en fonction de la qualité de la récolte, de la saison de récolte et du temps d’infusion.

Les effets relaxant du thé sur système nerveux

Le composé responsable des effets relaxant du thé sur le système nerveux se nomme la L-théanine. Il s’agit d’un acide aminé présent à hauteur de 1 à 2 % dans les feuilles thé. Étant ramassées jeunes et avec un faible taux d’oxydation, les feuilles de thé vert constituent la meilleure source de L-théanine parmi les différents type de thé. De même, plus l’infusion du thé dure longtemps, plus la teneur en L-théanine augmente. Concernant l’action de la L-théanine sur le cerveau, les scientifiques ont mis en évidence que cet acide aminé augmente de manière significative l’activité dans la zone de fréquence alpha. Ainsi, elle détend l’esprit sans provoquer d’effet de somnolence.

Caféine ou théine ?

Il est courant d’entendre que la caféine contenue dans le café excite contrairement au thé. Mais saviez-vous que la théine présente dans le thé est en réalité exactement la même molécule que la caféine ? Cette molécule se retrouve à hauteur d’environ 6 % dans les thés en fonction de leur origine.  Au niveau du théier, cette molécule offre une défense naturelle. Elle se retrouve donc en grande quantité dans les jeunes pousses d’où sa forte présence dans les thés verts. Grâce aux tanins présents dans les feuilles de thé, la théine est libérée sur le long terme. S’en suit un effet stimulant, mais sans énervement. À l’inverse pour le café, l’absence de tanin entraîne une libération brutale de caféine d’où les effets énervants. De plus, la théanine citée précédemment équilibre les effets de la théine et participe à l’effet calmant.

Attention aux associations néfastes

Thé et fer ne font pas bon ménage…

Le fer existe sous forme hémique et non hémique. Lors d’une prise simultanée de thé et de fer non hémique, l’absorption de ce dernier diminue d’environ 70 %. Ceci résulte de l’association des tanins présents dans le thé avec les molécules de fer. Ainsi, pour garantir une bonne absorption du fer à votre organisme, il vous suffit d’espacer de 2 heures vos repas de vos pauses thé !

Résumé

Deuxième boisson la plus consommée après l’eau, le thé tient ses origines de l’Asie. Sa récolte et son travail résultent de siècles de transmission d’un savoir ancestrale. Reconnu pour ses multiples bienfaits, le thé vert contient de nombreux antioxydants qui permettent de protéger les cellules contre le stress oxydatif. De plus, son contenu en théanine joue des effets relaxant et calmant au niveau du système nerveux. Afin de bénéficier de tous ses avantages, prenez garde à espacer votre thé de vos repas d’au moins deux heures pour ne pas compliquer l’absorption du fer de vos aliments.
impbanner1

Messages clés à retenir

  • Le thé vert représente 18 % de la consommation mondiale
  • La récolte des feuilles de théier s’effectue jusqu’à 4 fois par an selon les régions
  • 5 kg de feuilles de théier fraiches sont nécessaires pour obtenir 1 kg de thé à infuser
  • Une tasse de thé vert contient en moyenne 400 mg de polyphénols, soit 2 fois plus que dans un verre de jus d’orange
  • La théanine présente dans les feuilles de thé vert joue un rôle de relaxant sur le système nerveux

Références :

  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, Sécurité à l’emploi des préparations de thé vert, 2012
  • Dhenin, Théine et caféine, quels effets, quelles différences ?, 2020
  • Kimura et al., L-theanine reduces psychological and physiological stress responses, 2006
  • Kusmitea, les différentes variétés et types de thé vert
  • National center for complementary and integrative health, Green tea, 2020
  • Nobre et al., L-theanine, a natural constituent in tea, and its effect on mental stage, 2008
  • Tea photo created by zirconicusso <https://www.freepik.com/photos/tea>
Panier
Retour haut de page